Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

DURABILITÉ

Une femme qui a de l’étoffe

Durabilité et élégance ne s’excluent pas mutuellement. La société Fouta en apporte
la preuve avec des draps de bain produits en Tunisie, qui assurent en outre une
source de revenus à la population locale.

Aussi variées et colorées que le pays d’où elles viennent: les foutas signées Sarra Ganouchi.

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à la Tunisie? Des plages de sable blanc, des paysages désertiques, des chameaux, la cité détruite de Carthage, le couscous? Laissez-nous y ajouter un tissu de coton fin indispensable aux Tunisiens au quotidien: la "fouta". La fouta, ou "drap de hammam", est intimement liée à la tradition arabe des bains depuis des siècles. Absorbante, elle sèche rapidement et ne tient que très peu de place. Aujourd’hui, elle sert même d’accessoire de mode pour se protéger contre le soleil et le froid. Sa fabrication doit donc être une activité des plus lucratives en Tunisie. N’est-ce pas?

L’artisanat traditionnel en danger
Et bien non! Avec l’arrivée croissante sur ce marché de producteurs bon marché d’Extrême-Orient, les petites entreprises traditionnelles sont de plus en plus nombreuses à fermer leurs portes, emportant avec elles un savoir séculaire. Sarra Ganouchi, 35 ans, ne baisse pas les bras: "Nous voulons que les traditions restent vivantes et trouver de nouveaux moyens pour cela." Elle a donc créé Fouta. Cette entreprise zurichoise assure le design des draps du même nom, les fait fabriquer en Tunisie, puis les vend en Suisse. "Nous obtenons ainsi la meilleure qualité tout en aidant des petites entreprises à préserver leurs emplois." Ce dernier point est d’autant plus important que le taux de chômage chez les jeunes est très élevé, touchant une personne sur deux dans les zones rurales.

Nous voulons que notre chaîne de création de valeur ne compte que des gagnants.

Sarra Ganouchi, Fouta

Dans le respect de l’individu et de l’environnement
Sarra est persuadée que seul ce que l’on aime et utilise longtemps est durable. Aussi, pour elle, design rime avec cycle de création de valeur équitable: les draps sont tissés en coton biologique certifié GOTS, puis des ouvrières à domicile réalisent le frangé à la main. Le contrôle qualité est assuré en Suisse par des institutions sociales qui aident des personnes sans emploi ou ayant des problèmes psychiques à réintégrer la vie active. "Nous voulons que notre chaîne de création de valeur ne compte que des gagnants", explique Sarra. L’environnement non plus n’est pas perdant. "Actuellement, nous ne possédons pas de véhicule d’entreprise, nous avons opté pour Mobility." Ses collaboratrices et elle utilisent les voitures rouges pour les tâches les plus diverses comme transporter le matériel de stand pour les salons d’exposition ou les paquets de grande taille à la poste. Nous souhaitons longue vie à ce projet remarquable!

En savoir plus sur la fouta
Catalogue et commandes sur www.fouta.ch

Devenir client business
Choisissez l’offre de mobilité adaptée à votreentreprise: www.mobility.ch/business_fr.