Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

BRAVO!

Le grand saut avec Mobility

Deux sauteuses à la perche de talent qui ont les pieds sur terre en dépit de leurs exploits sportifs aériens: Lea Bachmann et Pascale Stöcklin nous parlent de discipline, de rêves de record et d’exercices de conduite avec Mobility.

Lea et Pascale, sportives modèles et car sharers convaincues.

Lorsque, en 2005, Jelena Issinbajewa a été la première femme à franchir le seuil magique des cinq mètres, Lea et Pascale ont poussé un cri de joie devant leur téléviseur. À 8 ans seulement, elles savaient déjà qu’elles voulaient marcher sur les traces de cette grande athlète. Le saut à la perche demande d’allier vitesse, concentration, détente et coordination parfaite des mouvements, sans oublier une bonne portion de masse musculaire. Les deux Bâloises comptent parmi les meilleures de la nation dans cette discipline. "C’est la combinaison d’athlétisme et d’acrobatie qui nous fascine dans ce sport, explique Pascale, quoique, avec une place sur le podium, c’est encore plus agréable!" Déjà championnes de Suisse à plusieurs reprises en étant plus jeunes, elles défendent désormais leurs titres et leurs records lors de rencontres internationales.

Toutes deux sont abonnées nouveaux conducteurs.

Travail et discipline
Selon Lea, le talent ne suffit pas pour réussir: "La volonté, l’endurance et consacrer une grande partie de son temps à ce sport comptent au moins autant." Quatre séances d’entraînement de trois heures par semaine plus vingt week-ends de compétitions ne laissent aucun doute à ce sujet. Le record personnel de Lea est actuellement de 4.10 mètres. Pascale, quant à elle, a récemment pulvérisé les 4.15 mètres. "Si ça continue comme ça, tout va bien", estiment-elles. Leur rêve? "5.06 mètres bien sûr, le record du monde!"

Amies et concurrentes
Pour y parvenir, elles se motivent mutuellement à chaque entraînement. Manifestement, elles s’entendent bien, et ce malgré le fait que, en compétition, elles sont concurrentes. "Ce n’est pas un problème, nous y sommes habituées depuis que nous étions petites. En compétition, il faut de toute façon se concentrer sur sa propre performance." Elles ne font pas preuve de moins de concentration dans le domaine privé: Lea souhaite faire des études de médecine ou de droit, Pascale, devenir chiropracticienne. "Il faut se bâtir un avenir professionnel, parce que ce n’est pas notre sport qui va nous rendre riches", souligne Lea. Pascale est prise d’une inspiration soudaine: "Au fait, nous recherchons des sponsors! Pourriez-vous le mentionner dans votre article?" C’est chose faite!

Car sharers convaincues
Le sport amène les deux sportives à parcourir 5’000 kilomètres en voiture par an, toujours avec des véhicules Mobility. Toutes deux viennent en effet de familles adeptes du car sharing. Aussi loin qu’elles se souviennent, que ce soit pour transporter des meubles, faire des courses, rendre visite à des parents ou aller chez le médecin, elles se sont toujours déplacées avec des voitures Mobility. Lea a même appris à conduire avec mobility4learners et toutes deux arborent fièrement des abonnements nouveaux conducteurs. Que dire de plus? Nous vous souhaitons de très belles carrières!

Vous souhaitez soutenir Lea et Pascale? Contactez-les à l’adresse lea.simona.bachmann(at)gmx.ch.