Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

Point de vue client, cerveau et visions07.05.2015

Mobility sans ses solutions technologiques intelligentes? Impensable! Tapez dans l’app et tac, un véhicule est réservé. Deux clics sur l’ordinateur de bord et hop, la réservation est prolongée. Un coup d’oeil dans les coulisses.

Lorsque le cliquetis des claviers se mue en ronronnement propice à la méditation, que les regards concentrés balaient des écrans larges et que les murs sont couverts de schémas qui laisseraient perplexe le commun des mortels, pas de doute, on est dans les bureaux de Mobility International AG – abrégé "MIAG". Filiale à 100% de Mobility Société Coopérative, elle est chargée de tout ce qui touche à l’informatique et aux logiciels. Elle a par exemple développé le logiciel de car sharing "MobiSys 2.0", utilisé par Mobility et Catch a Car. "Et par d’autres", précise Marcel Amstutz, 38 ans, responsable du développement des logiciels. "Nous le commercialisons dans le monde entier. À partir de cette année, il sera employé par des prestataires de car sharing sur plusieurs continents."

Apps, site Internet, portail clientèle

Si l’essentiel se joue en coulisses, il existe aussi des interfaces concrètes entre les clients Mobility et le travail quotidien de MIAG. "L’app en est un exemple", explique Amstutz, "tout comme le portail clientèle ou l’inscription des clients sur le site Internet." MIAG veille à ce que ces canaux soient simples d’utilisation et fonctionnent nuit et jour. Pour développer de telles applications, il faut disposer de connaissances techniques, mais aussi être capable de se mettre à la place du client. "C’est le seul moyen pour que les processus restent aussi simples, intuitifs et conviviaux que possible", comme le sait Amstutz. Seize employés sont nécessaires pour assurer le service complet. L’équipe est épaulée par des développeurs et des spécialistes externes de l’infrastructure informatique.

Réservations électroniques en hausse

L’efficacité et la rapidité constituent le b. a.-ba. Les systèmes Mobility traitent plus de deux millions de mouvements de réservation par an, dont 93% sont électroniques – donc, automatiquement via l'application, le site Internet ou l'ordinateur de bord. "Ainsi, les processus restent légers et les clients peuvent bénéficier du car sharing en libre-service." Si l’échange de données entre l’ordinateur de bord et le système de réservation repose pour l’instant encore sur la technologie SMS, l’avenir verra le transfert de données mobiles par paquets, comme c’est déjà le cas pour Catch a Car.

Réserver sur la carte des emplacements

Les clients Mobility peuvent-ils s’attendre à d’autres nouveautés prochainement? "Nous travaillons actuellement sur une possibilité de réservation plus directe et rapide via le site Internet Mobility, sans détour par le portail clientèle." Cela semble prometteur! Quand le lancement de ce développement est-il prévu? "Cet été et je suis optimiste, nous y parviendrons", Amstutz se réjouit.

Mobility-Journal

Dans notre nouveau journal Mobility 02/2015 vous trouverez encore des articles passionnants. Ouvrez ici le PDF!

Commentaires

Pas de commentaires

Commenter

Les commentaires seront d’abord modérés avant d’être mis en ligne. Les commentaires anonymes, portant atteinte à la personnalité et à caractère tendancieux ne seront pas publiés.