Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

Découvrir de nouveaux chemins.savourer de magnifiques panoramas.

Découvrir à la fin de l’été un imposant décor de falaises, apercevoir avec un peu de chance des chamois et des bouquetins, et explorer des kilomètres de galeries: mettez-vous en route pour le Jura neuchâtelois!

Notre voyage démarre à la gare de Neuchâtel, où vous attendent onze véhicules Mobility. De là, nous atteignons en une petite demi-heure notre point de départ, le village de Noiraigue dans le Val de Travers.

Creux du Van

Suivez le chemin

Le Val de Travers est le lieu de naissance de la "fée verte", mieux connue sous le nom d’absinthe. Acheter, oui, boire non, car au départ de Noiraigue on part en vélo électrique en direction du Soliat – et à la fin du tour on roulera de nouveau en voiture.

Une fois la salle enfourchée, vous suivrez la piste cyclable "Creux du Van Tour" et admirerez bientôt de magnifiques vues sur l’Areuse. Visitez en chemin le petit musée de La Banderette, qui vous donnera des informations intéressantes sur la faune, la flore et la géologie régionale. Un lieu idéal pour faire une petite pause et s’imprégner du panorama du Val de Travers.

Reposé, on reprend la montée et traverse le haut pâturage jurassien de la Nouvelle Censière jusqu’au parking "Chez les Favre". Par une petite route, vous atteindrez sans peine l’auberge "Ferme du Soliat". Ici, accordez un peu de repos à votre vélo, car en quelques minutes de marche nous sommes déjà parvenus au but: le gigantesque cirque rocheux qu’est le Creux du Van! Ce cirque rocheux, les montagnes environnantes et la vue grandiose sur le lac de Neuchâtel constituent un spectacle naturel fantastique.

Flore et faune de l’amphithéâtre rocheux

Un conseil: Examinez de près la flore arctique et alpine du décor de falaises. Ici poussent notamment de magnifiques trolles et anémones. Chamois, bouquetins, lynx et de nombreux autres animaux sauvages colonisent cette réserve intacte de 25 kilomètres carrés. Voici quelques centaines d’années, la situation était toute différente. C’est au pied du Creux du Van, près de la ferme Robert, que le bûcheron David Robert a tué en 1770 le dernier ours du Jura. Sur le côté nord de la ferme, on distingue même encore des traces de ses griffes. Particularité: Au milieu du cirque jaillit une source mystérieuse, la "Fontaine Froide", dont l’eau est toute l’année à une température de quatre degrés Celsius. La raison de ce phénomène reste inconnue à ce jour.

Un retour en trombe et un morceau d’histoire profondément enfoui

Avez-vous apprécié le panorama? Suivez à présent le chemin en direction de Couvert. Prenez le temps de parcourir les hauts plateaux verdoyants de ces régions isolées. A votre gauche la route en direction de Provence monte un peu, suivie d’une merveilleuse descente de trois kilomètres en pente agréable. Par monts et par vaux, vous passerez devant les restaurants de montage Les Rochats et La Combaz, avant d’entamer la grande descente par le Val de Travers et Couvet. A Couvet, vous traversez les voies ferrées et l’Areuse, puis continuez sur la piste cyclable "Creux du Van Tour" en direction du centre sportif et des mines d’asphalte.

Entre 1711 et 1986, un système de galeries de 100 kilomètres de long a été creusé à Travers, dont le produit, l’asphalte, pavait même les rues de Paris, Londres et New York. Aujourd’hui, un kilomètre des mines désaffectées est ouvert aux visiteurs, à qui l’on sert une spécialité intitulée "jambon cuit dans l’asphalte". Ensuite, vous longez le cours de l’Areuse et retournez à la gare de Noiraigue. Ici, un magasin vous proposer des produits régionaux, dont du chocolat, de l’absinthe et d’autres délices. Accordez-vous donc un petit morceau du Jura neuchâteloise à rapporter à la maison.

"C’est uniquement là où tu es allé à pied que tu t’es trouvé vraiment."

Vous préférez faire comme comme Nik Hartmann, chouchou de la télévision suisse alémanique dans l’émission "SRF bi de Lüt" et marcher jusqu’au Creux du Van? En tout juste quatre heures (également au départ de Noiraigue), vous parcourrez la distance vers les parois rocheuses verticales de 160 mètres de haut qui entourent la vallée profonde. Le chemin conduit à même l’arête une fois sur tout le pourtour du cirque rocheux, puis redescend par le biais du Chemin des 14 Contours (côté nord du Creux du Van), jusqu’au Val de Travers.

Montée dans les airs

Une autre variante pour atteindre la vue spectaculaire au Creux du Van, c’est de monter par la Via Ferrata "Tichodrome". Traversez le promontoire rocheux en escaladant des vires rocheuses naturelles; les passages faciles succèdent aux aériens – les plus impressionnants sont ceux où on se laisse suspendre vers l’extérieur sur la corde pas entièrement tendue. Cette escalade peut aussi se faire avec des enfants (à partir de 10 ans), mais ils doivent impérativement être encordés. Poussée d’adrénaline garantie!

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir lors de votre excursion. N’oubliez pas de poster vos impressions sur notre idée d’excursion sur Facebook ou Instagram avec le hashtag #mobilitymoment et de nous raconter vos aventures – nous sommes impatients de les découvrir!

Itinéraire possible et informations supplémentaires: