Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

Fin de l’offre de scooters à Zurich.

L’offre de scooters électriques prendra fin au 4 novembre 2019, en raison de l’absence de perspectives de rentabilité, d’un contexte de concurrence accrue et de défis technologiques.

Près d’un an et demi après son lancement, le projet pilote de scooters prendra fin à Zurich le 4 novembre. Il était jusqu’alors possible de localiser, de réserver et de stationner sur n’importe quelle place de parc public réservée aux deux-roues 200 scooters électriques rouges. L’exploitation était à vrai dire satisfaisante, les utilisateurs ont bien perçu les avantages du système d’offre sans emplacement fixe et les scooters se sont intégrés sans problème à la circulation urbaine. Cela est dû d’une part au fait qu’un trajet sur deux était combiné avec les transports publics. D’autre part, les véhicules étaient bien répartis sur le territoire de la ville, de telle sorte que les déplacements de scooters n’étaient que rarement nécessaires.

Un retrait qui s’explique par plusieurs facteurs

Alors que de nombreux clients se sont inscrits à l’offre à son lancement, le chiffre a récemment accusé un recul de plus en plus important (7'500), en particulier parce que les jeunes générations n’ont pas automatiquement le droit de conduire un scooter avec l’obtention du permis de conduire. À cela vient s’ajouter un contexte de concurrence accrue à Zurich, de nouveaux points de restitution mis en place par la ville ainsi que des défis dans le domaine technologique. L’interaction des différents composants matériels/logiciels tels que l’ordinateur de bord ou le topcase a été source d’erreurs et de coûts élevés. Sur la base de ces différents points, Mobility a décidé de mettre un terme à ce service.

Questions fréquemment posées

À partir de quand les scooters seront-ils physiquement retirés de Zurich?

Dans les deux semaines suivant le 4 novembre 2019.

Est-ce que cela change quelque chose pour les clients pour ce qui est des abonnements, prix, etc.?

Non, car avec Mobility, chaque client a accès à toutes les offres avec un abonnement.

Pourquoi l’icône avec le scooter est-elle encore visible dans l’application?

L’icône avec le scooter sera remplacée lors de la prochaine version de l’application en décembre 2019.

Que va-t-il advenir des scooters? Des entreprises ou des particuliers peuvent-ils en acheter un?

Les personnes intéressées peuvent s’adresser directement à Etrix AG, Riedthofstrasse 122, 8105 Regensdorf, +41 43 931 00 45.

Comment l’avenir se dessine-t-il pour les voitures Go à Zurich?

Zurich est la ville de Suisse comptant le plus de clients Mobility et est donc particulièrement intéressante pour Mobility Go. Si les autorités permettent l’offre sans emplacement fixe avec les voitures – ce qui est nécessite une règlementation spéciale en matière de stationnement – et libèrent ainsi la ville de la circulation individuelle, nous étudierons avec intérêt une possible arrivée sur le marché.

Qu’en est-il du bike sharing ou des trotinettes?

Pour nous, tous les services de mobilité basés sur le partage sont intéressants, y compris les vélos. Nous suivons attentivement l’évolution du marché et évaluons régulièrement de nouvelles options possibles de déplacement, y compris en matière de micromobilité. Cependant, nous nous concentrons actuellement surtout sur le développement continu de notre offre existante (Return, One-Way, Mobility Go et Carpool).