Votre navigateur est obsolète et n’est plus soutenu. Pour pouvoir regarder ce site Internet sans erreurs, il vous faut un navigateur actualisé. Veuillez effectuer une mise à niveau pour un navigateur plus moderne. Merci.
Chrome Internet Explorer Safari Firefox

Des comptes rendus avisés.Communiqués de presse Mobility 2014.

15.12.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

sharoo: démarrage en trombe sur le marché suisse

sharoo, la plate-forme privée de partage de véhicules, a été lancée en mai dernier. En mettant sur pied l’offre permettant de louer et de proposer des véhicules privés à la location, sharoo s’inscrit dans la tendance actuelle: non moins de 400 voitures ont déjà été équipées de la boîte sharoo et sont utilisées de manière intensive. Plus de 1’000 autres loueurs se sont enregistrés jusqu’ici et pourront prochainement partager leur voiture. Pour l’année à venir, sharoo s’attend donc à plusieurs milliers d’automobiles.

Avec le partage de véhicules privés, sharoo est en bonne compagnie: les plates-formes semblables sont actuellement en plein essor dans de nombreux pays d’Amérique du Nord et d’Europe. Des millions sont investis dans ce secteur dans le monde entier. sharoo, la start-up suisse, fait néanmoins partie des leaders de la branche en ce qui concerne le nombre de voitures équipées. L’équipement, soit une boîte facile à installer, est essentiel, car les voitures ne peuvent être louées spontanément que grâce à lui et à l’application qui les verrouille et déverrouille. La remise d’une clé s’avère donc superflue. Seul un petit nombre de prestataires dans le monde entier sont à même de proposer le partage de véhicules privés avec des voitures équipées. Les prestataires disposant déjà de plusieurs centaines de véhicules équipés sont encore moins nombreux sur le marché. C’est donc une innovation suisse dont nous pouvons être fiers.

sharoo a parfaitement réussi ses débuts sur le marché suisse: depuis son lancement en mai, plus de 8000 locataires se sont enregistrés sur la plate-forme et louent les 400 voitures qui y sont proposées, soit plus d’une centaine de modèles différents. Les clients business montrent également un intérêt croissant pour sharoo, car ils peuvent ainsi proposer et facturer des voitures d’entreprise pour un usage professionnel et privé. sharoo a donc déjà fait ses preuves sur le marché en 2014 et peut s’attaquer à grande échelle à tout le marché suisse en 2015.

sharoo, l’entreprise de Migros, La Mobilière et Mobility, prévoit plusieurs milliers de voitures pour 2015, ainsi que plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs actifs sur la plate-forme. A l’avenir, une voiture pouvant être utilisée par tous devrait être proposée à chaque coin de rue. La mobilité de demain peut déjà être vécue aujourd’hui.

A propos de sharoo
sharoo a lancé une première offre accessible à tous en automne 2013 avec un choix de véhicules commerciaux. L’entreprise élargit désormais son programme de partage de véhicules en s’appuyant sur une base très large de véhicules de particuliers. La plate-forme a été développée à partir de 2011 par m-way sa et est devenue une société indépendante en 2013. Cette start-up appartient majoritairement à m-way sa, filiale de Migros, ainsi qu’à La Mobilière Suisse Société d’assurances SA et à la Mobility Société coopérative.

CONTACT

Pour toutes les questions concernant sharoo
Carmen Spielmann, membre de la direction
carmen.spielmann(at)sharoo.com, 077 464 40 31

Pour toutes les questions concernant m-way
Hans-Jörg Dohrmann, directeur m-way
hans-joerg.dohrmann(at)m-way.ch, 079 572 63 32

Pour toutes les questions concernant Migros
Luzi Weber, responsable de la communication externe
luzi.weber(at)mgb.ch, 044 277 20 66

Pour toutes les questions concernant La Mobilière
Kurt Messerli, responsable médias et conseil
kurt.messerli(at)mobi.ch, 031 389 64 20

Pour toutes les questions concernant Mobility
Patrick Eigenmann, responsable communication & médias
p.eigenmann(at)mobility.ch, 041 248 21 11

27.10.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

Les véhicules de Mobility affichent une efficacité énergétique largement supérieure à la moyenne suisse

Selon les chiffres les plus actuels de l’Office fédéral de l’énergie, en 2013, les émissions de CO2 des véhicules neufs immatriculés en Suisse s’élevaient à 145 g/km en moyenne. Le niveau d’émission de la flotte de Mobility car sharing est inférieur de plus d’un tiers à cette moyenne.

Depuis toujours, le prestataire suisse de services de car sharing Mobility prône la durabilité à tous les niveaux de l’entreprise. La société lucernoise veille tout particulièrement à se doter d’une flotte de véhicules offrant la meilleure efficacité énergétique possible. "Nous mettons tout en œuvre pour proposer à nos clients des véhicules sûrs et émettant le moins de CO2 possible, de manière à ménager l’environnement", explique Patrick Eigenmann, responsable Communication de l’entreprise. Chez Mobility, on est particulièrement fier d’avoir pu ramener les émissions de CO2 des nouveaux véhicules de la flotte à 95 grammes par kilomètre en moyenne. "Nous nous situons ainsi 35% sous la moyenne suisse et répondons déjà largement aux nouvelles exigences de la Confédération." Les autorités fédérales ont en effet imposé une limite maximale de 130 g de CO2/km à partir de 2015. Les véhicules de Mobility émettent 130 g de CO2/km.

Les utilisateurs de Mobility permettent d'épargner des milliers de tonnes de CO2
La flotte, résolument économique, n’est pas le seul facteur contribuant à la compatibilité écologique de Mobility. Le facteur clé, c’est le comportement de mobilité des clients: ils parcourent certes autant de kilomètres que les propriétaires de voitures privées mais ils remplacent certains trajets en voiture par d’autres moyens de locomotion, les transports publics et le vélo en l’occurrence. Cette mobilité plus réfléchie et mieux ciblée permet de faire l’économie de 25’700 voitures sur les routes suisses. Cela représente aussi une économie de 19’800 tonnes de CO2, soit 485’000 trajets de Saint-Gall à Genève.

CONTACT
Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias, 041 248 21 11, p.eigenmann(at)mobility.ch

23.06.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

Mobility lance «Catch a Car» à Bâle

En partenariat avec Allianz Suisse, AMAG, SuisseEnergie et les CFF.

Mobility Société Coopérative lance le premier service de car sharing en free-float de Suisse en collaboration avec Allianz Suisse, AMAG, SuisseEnergie et les CFF. Catch a Car permet de localiser des voitures en temps réel, d’en prendre le volant sans réservation préalable et de les garer sur des places de parc publiques dans le centre-ville. Bâle a été choisie comme ville pilote. 

Environ 50% des citadins suisses utilisent aujourd’hui leur voiture privée pour les distances inférieures à cinq kilomètres. Catch a Car AG, filiale de Mobility Société Coopérative, lance une alternative intelligente et moins coûteuse en collaboration avec ses partenaires: à partir de la fin de l’été, 100 Catch-Cars circuleront en effet dans les rues de Bâle. L’utilisation de ces véhicules est très simple. Les clients les localisent par smartphone ou sur un site Web et, après utilisation, les garent sur une place de parc publique à l’intérieur d’une zone urbaine délimitée. Viviana Buchmann, directrice de Mobility Société Coopérative, est convaincue des chances de succès de la formule: «Catch a Car séduira plus particulièrement un public moderne et indépendant. Les personnes présentant ce profil accordent davantage d’importance à la commodité et au partage des biens qu’à leur possession. Notre offre répond tout à fait à ces deux attentes.» Viviana Buchmann entend aussi sensibiliser les jeunes générations au car sharing et à son impact positif sur l’environnement. «Nous savons que Mobility modifie durablement le comportement de mobilité des utilisateurs. Nous sommes persuadés que Catch a Car aura un effet similaire.» Pour pouvoir recueillir des données scientifiques pertinentes, l’EPF de Zurich encadrera le projet Catch a Car durant une période de deux ans. Interrogée sur sa vision à long terme, Viviana Buchmann ne cache pas les ambitions de Mobility: «Notre projet est de faire de Catch a Car un élément à part entière de la mobilité urbaine.»

Un projet pilote de deux ans dans le canton de Bâle-Ville

Bâle sera la première ville à proposer le service Catch a Car à sa population. «Le canton de Bâle-Ville a toujours prôné une politique de transport d’avenir privilégiant le multimodal et offrant des alternatives à la voiture. Nous sommes donc particulièrement heureux que ce service innovant soit lancé chez nous», explique le Conseiller d’État Hans-Peter Wessels. Les Catch-Cars pourront être utilisées dans toute la zone urbaine (sauf Riehen et Bettingen) à partir de la fin de l’été, sur la base d'un décompte à la minute. Arrivés à destination, les clients pourront garer le véhicule utilisé sur une place de parc pour laquelle la carte de résident est valable (zones bleues). Catch a Car paie un forfait pour cette solution de stationnement.

De solides partenaires aux côtés de Mobility

Mobility a créé le service Catch a Car avec l’aide de quatre partenaires, qui apportent leur savoir-faire à différents niveaux. Ainsi, AMAG fournit les 100 VW Up!, qui conviennent idéalement à un service de car sharing urbain du fait de leur faible consommation et d’un équipement de sécurité très complet. Allianz Suisse couvre les conducteurs avec une solution d’assurance très étendue et équipe les Catch-Cars avec l’Allianz Helpbox®. «En cas d’accident grave, l’Allianz Helpbox® avertit automatiquement les services de secours», explique Martin Jara, membre du Directoire. Les CFF sont également de la partie, parce que Catch a Car complète à merveille l’offre de mobilité existante. «Nos voyageurs doivent pouvoir se déplacer de porte à porte avec un maximum de facilité. Cela explique que nous soyons très intéressés par des liaisons innovantes avec d’autres moyens de transport», déclare Patrick Altenburger, responsable du marché suisse au sein de Trafic Régional CFF; enfin, SuisseEnergie soutient le nouveau service, «parce que la transition énergétique requiert un changement des comportements de mobilité et de nouveaux concepts de mobilité», explique Martin Sager, responsable Mobilité de SuisseEnergie. À l’issue du projet pilote de deux ans à Bâle, les partenaires décideront où et comment le car sharing en free-float sera étendu.
 

PHOTOS / AUTRES CITATIONS / FACTSHEET


Téléchargement de photos libres de droits: https://mobility.filecamp.com/public/files/2826-okbm5dam
Citations conférence de presse (PDF)
Factsheet (PDF)

CONTACT 

Mobility Société Coopérative: Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias, téléphone 041 248 21 11, p.eigenmann(at)mobility.ch

 

Allianz Suisse: Harry H. Meier, Senior Spokesperson, téléphone 058 358 84 14, harry.meier(at)allianz.ch

 

AMAG: Dino Graf, responsable Corporate Communication et Roswitha Brunner, PR Manager, téléphone 056 463 93 35, presse(at)amag.ch

 

SuisseEnergie: Silas Hobi, Spécialiste Mobilité, téléphone 031 322 54 74, silas.hobi(at)bfe.admin.ch

 

CFF: service de presse CFF, téléphone 051 220 41 11, press(at)sbb.ch

 

Canton de Bâle-Ville: Hans-Peter Wessels, Conseiller d’État du canton de Bâle-Ville en charge du département de la construction et des transports, téléphone 061 267 91 58, Hans-Peter.Wessels(at)bs.ch

 

EPF de Zurich: Francesco Ciari, Institut pour la planification du trafic et des systèmes de  transport (IVT),  téléphone 044 633 71 65, ciari(at)ivt.baug.ethz.ch

06.05.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

Conduire la voiture de son voisin

Les propriétaires de voitures peuvent, dès à présent, louer leurs véhicules à leurs voisins. sharoo, la plate-forme privée de car sharing proposée par Migros, La Mobilière et Mobility, fête son lancement aujourd’hui, le 6 mai 2014, dans les villes de Zurich, Berne et Lucerne. Des villes supplémentaires viendront s’y ajouter au fur et à mesure. La gestion se fait entièrement via un site Internet et une application qui permettent de rechercher, de réserver, d’ouvrir et de refermer les véhicules. Le tout sans aucun souci: une solution d’assurance complète couvre la voiture pendant toute la durée de la location.

4,25 millions d’automobiles circulent sur les routes suisses. Elles restent immobilisées 23 heures sur 24 en moyenne, tout en perdant de la valeur. sharoo permet, dès à présent, d’utiliser efficacement ces temps d’arrêt: le propriétaire peut louer son automobile pendant ces périodes et gagner ainsi de l’argent. On retrouve de l’autre côté des personnes qui n’ont pas de voiture, mais qui apprécient de pouvoir en utiliser une de temps en temps, par exemple pour faire leurs courses ou pour rayonner.

Ces deux catégories de besoins se rencontrent sur la plate-­forme www.sharoo.com: les propriétaires d’automobile sont mis en réseau avec les chercheurs d’automobile. L’heure est à la mobilité flexible et posséder une voiture perd en importance.

Afin de partager facilement son automobile avec d’autres, une boîte sharoo est montée dans la voiture du loueur. Cette boîte permet d’ouvrir et de refermer les véhicules avec l’application sharoo. Plus besoin de remise des clés en mains propres! Afin que le propriétaire garde pleinement le contrôle de son véhicule, un système de circles (cercles) a été développé. Le propriétaire peut ainsi décider si sa voiture peut être partagée uniquement avec des amis, sa famille, ses voisins ou avec l’ensemble de la communauté sharoo. Les prix peuvent être déterminés pour chaque circle. Les périodes de disponibilité sont également définies par le propriétaire.

Le locataire se connecte sur la plate-forme www.sharoo.com où il fait vérifier son permis de conduire. Il peut ensuite télécharger l’application sharoo qui lui permet de rechercher, de réserver et d’utiliser les automobiles à proximité. L’abonnement est gratuit pour les locataires.

sharoo va désormais être lancé au fur et à mesure dans toute la Suisse. Dans les villes de Zurich, Berne et Lucerne, 100 pionniers ont déjà enregistré leur voiture sur la plate-forme. Elles vont, à présent, être équipées de la boîte sharoo et activées sur le site en ligne. Dans les mois qui viennent, des pionniers seront également recherchés dans d’autres villes suisses afin de proposer des voitures sharoo dans tout le pays d’ici la fin de l’année. Toute personne intéressée peut d’ores et déjà s’inscrire.

À propos de sharoo

sharoo a lancé une première offre accessible à tous à l’automne 2013 avec un choix de véhicules commerciaux. L’entreprise élargit désormais son programme de car sharing en s’appuyant sur la base très large des véhicules de particuliers. La plate-­forme a été développée à partir de 2011 par m-­way sa et est devenue une société indépendante en 2013. Cette start-­up appartient majoritairement à m-­way sa, filiale de Migros, ainsi qu’à La Mobilière Suisse Société d’assurances SA et à la Mobility Société coopérative.

Interlocuteur:

Pour toutes les questions concernant sharoo

Eva Luethi, DG sharoo
eva.luethi(at)sharoo.com, 079 702 76 04

Pour toutes les questions concernant m-­way

Hans-­Jörg Dohrmann, directeur m-­way
hans-­joerg.dohrmann(at)m-­way.ch, 079 572 63 32

Pour toutes les questions concernant Migros

Monica Glisenti, directrice Corporate communication
monica.glisenti(at)mgb.ch, 044 277 20 64

Pour toutes les questions concernant La Mobilière

Kurt Messerli, directeur médias et conseil
kurt.messerli(at)mobi.ch, 031 389 64 20

Pour toutes les questions concernant Mobility

Patrick Eigenmann, responsable communication & médias
p.eigenmann(at)mobility.ch, 041 248 21 11

31.03.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

sharoo embarque Mobility!

Mobility est la troisième coopérative suisse à prendre une participation dans sharoo, la plateforme de partage de véhicules de particuliers. sharoo SA est une jeune pousse créée par m-way sa, une filiale de Migros, dans laquelle la Mobilière a pris une participation à l’automne 2013. La coopérative Mobility vient compléter son actionnariat par une participation de 11%. Afin de permettre l’entrée de Mobility dans le capital de sharoo, les autres actionnaires ont réduit leurs participations, m-way sa restant l’actionnaire majoritaire.

Les véhicules à moteur sont inutilisés 23 heures sur 24 en moyenne.  La plateforme Internet sharoo vise donc à permettre aux particuliers de mettre leurs véhicules à la disposition de tiers quand eux-mêmes ne les utilisent pas, et de gagner ainsi de l’argent. Alors qu’actuellement l’économie de partage a le vent en poupe, ce concept a de l’avenir.

Mobility, la première entreprise d’autopartage de Suisse, l’a bien compris. Invitée à monter à bord par les autres partenaires, elle prend une participation de 11% dans sharoo.  Sa directrice, Viviana Buchmann, explique: «Le marché suisse de l'autopartage offre un vaste potentiel. Le partage de véhicules entre pairs est une solution de mobilité intéressante et nous nous félicitons de pouvoir lancer cette offre complémentaire en collaboration avec deux autres grandes coopératives suisses. Notre démarche permettra d’ancrer encore davantage le principe de l’autopartage dans les mentalités.» Mobility, quant à elle, continuera de se focaliser sur le partage de flottes de véhicules et les solutions de mobilité pour entreprises.

La composition de l’actionnariat est à présent idéale, et chaque actionnaire apporte au réseau sharoo ses atouts spécifiques: la présence locale pour Migros, un concept de mobilité novateur pour m-way sa, des solutions d’assurance sur mesure pour la Mobilière, et une longue expérience de l’autopartage pour Mobility.

Dieter Berninghaus, responsable du département Commerce à Migros et membre du conseil d’administration de m-way sa, fondatrice de sharoo, se félicite de ce nouveau partenariat: «À travers cette collaboration, la Migros met en valeur de nouveaux potentiels de croissance stratégique, tout en assumant sa responsabilité sociétale. De plus, Mobility nous fera profiter de son savoir-faire en matière d’autopartage.»

Hans-Joerg Dohrmann, CEO de m-way et président du conseil d’administration de sharoo, voit lui aussi en Mobility le partenaire idéal: «Ces dernières années, Mobility a imprimé sa marque sur le marché de l’autopartage. Avec le partage de véhicules particuliers, nous ajoutons une nouvelle pierre à l’édifice de la mobilité collaborative.»

Markus Hongler, CEO de la Mobilière: «De par notre statut de coopérative et nos deux cents ans d’histoire, nous soutenons l’économie de partage. Avec l’entrée de Mobility dans son actionnariat, sharoo pourra tirer profit d’un concept de mobilité qui a fait ses preuves.»

La plateforme sharoo.com est depuis quelque temps à l’essai dans plusieurs projets pilotes. Son inauguration officielle est prévue pour dans quelques semaines. Les utilisateurs pionniers peuvent cependant déjà y proposer leurs véhicules à la location.

À propos de sharoo

sharoo est une plateforme de partage de véhicules privés où les particuliers peuvent louer leurs véhicules à d’autres particuliers, spontanément, de manière sûre et sans remise des clés. Pour ce faire, sharoo a mis au point un kit d’accès permettant de rechercher un véhicule sur smartphone, de le réserver, de l’ouvrir et de le fermer après utilisation. Le loueur détermine avec qui, parmi le «cercle d’utilisateurs», il accepte de partager son véhicule, quand, selon quelles modalités et à quel prix.

sharoo a lancé sa première offre accessible au public à l’automne 2013, avec une sélection de véhicules d’entreprise. Prochainement, elle étendra son offre aux véhicules particuliers. Développée par m-way sa dès 2011, sharoo est une société anonyme depuis 2013. Ses actionnaires sont m-way sa, une filiale de Migros, qui détient une participation majoritaire, ainsi que la Mobilière Suisse Holding SA et Mobility Société Coopérative.

À propos de m-way

m-way est une filiale de Migros fondée en 2010 dans le but de participer à la conception de la mobilité du futur. Dans les dix magasins qui composent actuellement son réseau, m-way propose, outre une gamme de véhicules électriques soigneusement sélectionnés (e-bikes, e-scooters, e-motorbikes et e-cars), un choix d’accessoires et une gamme complète de services, comprenant, notamment, des prestations de financement et d’assurance. Les véhicules de l’offre sont tous munis d’un écocertificat, gage de durabilité.

En outre, sur mandat de Migros, m-way collabore avec des partenaires de premier ordre sur le thème de la nouvelle mobilité. Dans le cadre de cet engagement, la société développe et promeut des idées destinées à la mise au point de futures solutions de mobilité. sharoo est un premier résultat de ces activités.

À propos de la Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois est assuré à la Mobilière. Les recettes de primes totales de l’assureur toutes branches s’élèvent à 3,3 milliards de francs. Nos 160 représentations locales, dont notamment quelque 80 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres, offrent un service de proximité à 1,6 million de clients.

Font partie de la Mobilière Suisse Holding SA: Mobilière Suisse Société d’assurances SA, Mobilière Suisse Société d’assurances sur la vie SA, Mobilière Suisse Asset Management SA et Protekta Assurance de protection juridique SA. Font en outre partie du Groupe: Protekta Conseils-Risques SA, Mobi24 Call-Service-Center SA et XpertCenter SA.

La Mobilière emploie en Suisse et au Liechtenstein, ses marchés domestiques, 4300 collaborateurs et offre environ 320 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, elle est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse et n’a jamais changé de forme juridique.

À propos de Mobility

Mobility Carsharing Suisse est inscrite au registre du commerce de Lucerne sous le nom de Mobility Société Coopérative. Les 112 000 clientes et clients actuels de Mobility ont à leur disposition, en tout, 2650 véhicules sur 1395 sites. Grâce aux technologies modernes, Mobility a réalisé un système d’autopartage en libre service simple, avantageux, entièrement automatisé et disponible 24 heures sur 24.

 

CONTACT: 

Demandes concernant sharoo / m-way:

Hans-Joerg Dohrmann, directeur de m-way
hans-joerg.dohrmann@m-way.ch, 079 572 63 32

 

Demandes concernant Migros:

Monica Glisenti, responsable Corporate Communications
monica.glisenti@mgb.ch, 044 277 20 64

 

Demandes concernant la Mobilière:

Kurt Messerli, responsable Médias et conseil,
kurt.messerli@mobi.ch, 031 389 64 20

 

Demandes concernant Mobility:

Patrick Eigenmann, responsable Communication & médias
p.eigenmann@mobility.ch, 041 248 21 11

21.03.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

Nouveau succès pour Mobility en 2013

Innovation, gains d’efficacité et conditions cadres favorables

Avec de nouvelles offres innovantes, le groupe Mobility a convaincu 6’900 nouveaux clients l’année dernière de passer au car sharing. Grâce à d’importants efforts sur le marché, à des gains d’efficacité et à des conditions cadres favorables, le chiffre d’affaires des trajets a augmenté de 2,8%. Le bénéfice de l’exercice s’élève à CHF 3,7 millions, avec un produit d’exploitation consolidé de CHF 70,3 millions. 

Mobility a atteint son objectif pour 2013, qui était d’amener un plus grand nombre de jeunes au car sharing: jamais encore la Société Coopérative lucernoise n’a accueilli autant de nouveaux jeunes clients. Le lancement de l’offre "mobility4learners" pour les élèves conducteurs et l’intensification de la formule "mobility@campus" pour les étudiants ont porté leurs fruits. Au total, 112’000 clients (+6’900 par rapport à l’exercice précédent) ont accès aujourd’hui à 2’650 véhicules répartis sur 1’395 emplacements. Viviana Buchmann, directrice de Mobility, est convaincue que le mouvement de croissance se poursuivra: "De plus en plus de jeunes veulent être mobiles mais avec un maximum de flexibilité et de liberté. Le car sharing est pour eux la solution idéale."

Un excellent résultat 2013

En 2013, Mobility a réalisé un produit d’exploitation consolidé de CHF 70,3 millions (CHF 70,8 millions l’exercice précédent). Le léger recul du chiffre d’affaires est lié à la cession de la société de participation autrichienne Denzel Mobility Carsharing GmbH. Le bénéfice de l’exercice se monte à CHF 3,7 millions (CHF 1,5 million l’exercice précédent). Le résultat a été impacté positivement par une hausse du chiffre d’affaires des trajets en Suisse, des gains d’efficacité dans le domaine opérationnel et une réduction des coûts liés aux dommages aux véhicules. En outre, le marché de l’occasion, toujours tendu, a certes nécessité de nouvelles corrections de valeur pour les véhicules de Mobility mais dans une mesure moindre que l’exercice précédent.

De plus en plus d’entreprises optent pour Mobility Business car sharing

La demande des clients privés augmente sans cesse mais c’est également le cas du côté des entreprises. Aujourd’hui, le pôle d’activité Business car sharing représente 23,5% du chiffre d’affaires total des trajets. Pour pouvoir répondre à différents besoins, la Société Coopérative a ajouté deux offres innovantes à son portefeuille de prestations au cours de l’exercice sous revue. La formule "Poolcar-Sharing" a pour objet d’équiper des véhicules d’entreprise de la technologie de car sharing, tandis que le service "mobility@home" intègre des véhicules en car sharing dans l’infrastructure de complexes résidentiels.

Effets positifs sur l’environnement

Plus Mobility a de clients, mieux l’environnement se porte. L’étude "Evaluation Carsharing" (Interface Politikstudien Forschung Beratung) démontre clairement l’impact positif du car sharing. Sans Mobility, environ 25’700 voitures supplémentaires sillonneraient les routes suisses, nécessitant par ailleurs 38’500 places de parc. Cela représente aussi une économie de 19’800 tonnes de CO2, soit 485’000 trajets de Saint-Gall à Genève. Les véhicules neufs de Mobility, d’une grande efficacité énergétique (à peine 95 grammes de CO2 émis par km, soit 60 grammes de moins que la moyenne des voitures neuves immatriculées en Suisse) contribuent aussi à cet impact positif.

Représentation graphique des chiffres

Voir PDF

CONTACT
Viviana Buchmann, directrice, téléphone 041 248 23 20, v.buchmann@mobility.ch
Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias, téléphone 041 248 21 11, p.eigenmann@mobility.ch

06.02.2014Téléchargement communiqué de presse au format PDF

La dernière innovation de Mobility: s’inscrire en ligne et prendre la route immédiatement

Bonne nouvelle pour les nouveaux clients de Mobility: à peine 60 minutes après s'être inscrits en ligne, ils ont désormais accès à tous les véhicules proposés en car sharing partout en Suisse. Cette solution innovante lancée par la coopérative lucernoise dans le cadre du relancement de son site Web a pour nom "Départ immédiat".

Mobility entend évoluer avec son temps et présente son site Web dans une nouvelle mise en page plus claire qui s'adapte de manière flexible à différents formats d'écran. Parallèlement à cela, l'entreprise lance toute une série de développements conviviaux, dont une carte basée sur Google qui affiche les emplacements Mobility les plus proches mais aussi l'option "Départ immédiat". Cette option intelligente a été développée pour les gens qui veulent immédiatement utiliser les services de car sharing, comme l'explique Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias: "Lors d'une inscription ordinaire, il faut compter trois jours ouvrés pour que le client reçoive la carte Mobility. Désormais, il faut à peine 60 minutes." Cela permet d'entrer avec un minimum de formalités dans le monde du car sharing: "Aujourd'hui, les gens souhaitent pouvoir prendre des décisions d'achat plus spontanées et utiliser sur-le-champ ce qu'ils achètent. L'option Départ immédiat répond totalement à ces besoins", souligne avec conviction Patrick Eigenmann.

La marche à suivre de l'option "Départ immédiat" est extrêmement simple: il suffit de compléter le document d'inscription en ligne, de charger une photo du permis de conduire, de payer avec une carte de crédit ou avec une PostFinance Card et de réserver le véhicule souhaité. Mobility vérifie le permis de conduire séance tenante. Si tout est en ordre, Mobility ouvre la voiture réservée à distance dès que le client arrive sur le lieu de l'emplacement et appelle la Centrale de services 24h/24 au 0848 824 812. La carte Mobility est disponible dans chacun des 2'650 véhicules répartis sur tout le territoire suisse. Elle est personnalisée durant l'entretien téléphonique et peut être immédiatement utilisée comme clé électronique sur l'ensemble des véhicules.

CONTACT
Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias, 041 248 21 11, p.eigenmann(at)mobility.ch

Communiqués de presse d’autres années