Le premier choix de la seconde main

La consommation durable est une belle approche qui a du sens: l’économie du partage, l’économie circulaire et la seconde main sont quelques mĂ©thodes qui permettent d’agir plus durablement avec notre environnement. À l’occasion de la journĂ©e de la seconde main le 24 septembre, nous vous prĂ©sentons quelques possibilitĂ©s innovantes de revente dans divers domaines. 

Texte   Sylvie Eigenmann

22.09.2022

  • DurabilitĂ©

Saviez-vous que la fabrication, le transport et l’utilisation de nouveaux produits gĂ©nĂšrent 14 tonnes de CO₂ par an et par personne en Suisse? En optant dans une plus large mesure pour l’économie circulaire et la seconde main, nous ralentissons la consommation de ressources, rĂ©duisons les Ă©missions liĂ©es aux transports, diminuons les dĂ©chets et rĂ©alisons des Ă©conomies. Nous vous proposons quelques idĂ©es.
 

Mobility prĂ©sente au marchĂ© aux puces de la BĂŒrkliplatz Ă  Zurich

La prise de conscience écologique a le vent en poupe: Kleiderberg, marché en ligne de la mode

Reduce waste, create style (rĂ©duisez les dĂ©chets, crĂ©ez votre style): telle est la devise de kleiderberg.ch. Cette plateforme vous permet de rechercher des articles allant de la fast fashion aux marques de designer. Vous pouvez crĂ©er un compte et remettre dans le circuit vos vĂȘtements d’occasion et en bon Ă©tat: vĂȘtements pour femmes, hommes, adolescents et enfants, mais aussi des sacs, des chaussures et d’autres accessoires. Si vous ne voulez pas vous occuper vous-mĂȘme de la revente de vos articles, vous pouvez rechercher un «pick-up-shopper» prĂšs de chez vous qui s’en chargera pour vous.

Il existe de nombreuses boutiques en ligne pour la seconde main. L’objectif de Kleiderberg est toutefois clair: agir avec style et de maniĂšre durable contre le gaspillage. Vous pouvez p. ex. commander sur la plateforme des sachets compostables pour l’envoi des vĂȘtements. Les articles en fourrure vĂ©ritable ou en peau de reptile sont refusĂ©s. Qu’est-ce qui motive cette dĂ©marche? «Chaque annĂ©e, le secteur de la mode produit plus de 92 millions de tonnes de dĂ©chets et consomme   jusqu’à 79 billions de litres d’eau. Ce n’est pas pour rien qu’il s’agit du deuxiĂšme secteur d’activitĂ© le plus polluant, juste aprĂšs le pĂ©trole. Nous ne pouvons plus continuer ainsi!», indique Claudia Bill, associĂ©e de Kleiderberg. Kleiderberg souhaite modifier durablement le comportement des consommateurs dans le domaine de la mode. Dans une newsletter et sur les rĂ©seaux sociaux, la plateforme sensibilise sa clientĂšle aux thĂšmes en rapport avec la mode et explique pourquoi la seconde main doit plus devenir le premier choix.

www.kleiderberg.ch

La durabilité en mouvement: 2nd Peak, Zurich, boutique de seconde main outdoor

Profiter de la nature tout en la prĂ©servant? C’est possible grĂące Ă  2nd Peak, premiĂšre boutique suisse de seconde main outdoor. Si vous souhaitez confier des vĂȘtements ou Ă©quipements outdoor de qualitĂ© pour les revendre, vous recevez immĂ©diatement une somme correspondant au tiers du prix de vente fixĂ©. Vous pouvez aussi naturellement donner vos articles

ou simplement visiter la boutique sur place. Vous y trouverez un petit assortiment de nouveaux produits de la marque durable Ternua, ainsi que, de maniĂšre plus sporadique, des produits inutilisĂ©s de dĂ©monstration ou en liquidation. Vous y trouverez peut-ĂȘtre vos nouvelles chaussures de randonnĂ©e, votre prochain rĂ©chaud de camping, une tente ou un sac Ă  dos. «2nd Peak est la rĂ©ponse aux gaspillages de la mode outdoor», explique la fondatrice et propriĂ©taire Isabelle Schindler. «Nous voulons montrer que la seconde main n’est pas une alternative dĂ©modĂ©e, mais qu’elle permet aussi de rendre accessible Ă  tous des produits outdoor de qualitĂ© et fonctionnels Ă  un prix abordable.» Les plus beaux vĂȘtements sont mis en ligne dans la boutique quasiment chaque jour. 2nd Peak propose Ă©galement un service de location d’équipements et de nombreux vĂȘtements ou encore un service de retouches.

www.2ndpeak.ch | FreischĂŒtzgasse 10, 8004 Zurich

ProgrammĂ© pour l’économie circulaire: matĂ©riel informatique chez 2nd Life IT Solutions, en ligne

Vous recherchez un nouvel ordinateur portable, un poste de travail, un disque dur, un serveur, un clavier ou un moniteur? Vous trouverez tout cela sur la boutique en ligne de 2nd Life IT Solutions. Le principe: les grandes entreprises, les banques et les assurances remplacent souvent leurs appareils tous les deux Ă  trois ans, mĂȘme s’ils fonctionnent encore bien. 2nd Life IT Solutions rachĂšte ce matĂ©riel de qualitĂ©, le rĂ©vise de maniĂšre professionnelle et le remet Ă  niveau. La sociĂ©tĂ© estime que la grande qualitĂ© des composants utilisĂ©s permet d’allonger la durĂ©e de vie des produits de trois Ă  cinq ans en moyenne.

«Je souhaite contribuer Ă  la rĂ©duction des dĂ©chets Ă©lectroniques, de la pollution de l’environnement et de la rarĂ©faction des ressources provoquĂ©es par les produits informatiques Â», confie le propriĂ©taire Richie A. MĂŒller. En effet, la fabrication d’un PC avec un Ă©cran requiert environ 245 kg de combustibles fossiles et 23 kg de produits chimiques. Cette opĂ©ration gĂ©nĂšre en outre des Ă©missions d’environ 1‘150 kg de CO₂. Par ailleurs, l’exploitation et la surexploitation de terres rares provoquent des dommages Ă©cologiques. «À la fin, les dĂ©chets Ă©lectroniques arrivent souvent en Asie et en Afrique. Chaque appareil que nous vendons contribue activement Ă  la protection de l’environnement», indique M. MĂŒller. Sur demande, 2nd Life IT Solutions propose Ă©galement des prestations de service: nettoyage, rĂ©parations, installations, mise Ă  niveau, conseils d’achat ou nouvel achat.

www.2ndlife.ch

Uni par la seconde main: un marché aux puces transfrontalier, de Constance à Kreuzlingen

Envie de marchander et de partir Ă  l’aventure? Au marchĂ© aux puces transfrontalier qui s’étend de Constance Ă  Kreuzlingen, les personnes qui aiment chiner en auront pour leur agent. Pendant 24 heures, vous pouvez arpenter les quelque 1‘000 stands du marchĂ©, qui s’étend sur 9 kilomĂštres et traverse une frontiĂšre. Ce marchĂ© hĂ©berge Ă©galement plusieurs marchĂ©s Ă  thĂšme, dĂ©diĂ©s p. ex. aux trains miniatures, aux disques, Ă  l’art crĂ©atif et Ă  l’artisanat. Des musiciens de rue, des artistes prĂ©sentant de petits spectacles, diverses spĂ©cialitĂ©s et l’ambiance nocturne donnent une atmosphĂšre particuliĂšre. «Ces Ă©vĂ©nements montrent que la durabilitĂ© peut ĂȘtre une expĂ©rience riche en dĂ©couvertes et divertissante», indique Isabelle Klauser, de Marketing und Tourismus Konstanz GmbH. Le caractĂšre rĂ©gional et l’économie circulaire jouent un rĂŽle essentiel dans l’organisation de l’évĂ©nement: «Sur le marchĂ© aux puces, seule la vaisselle rĂ©utilisable est autorisĂ©e. Toute l’annĂ©e, nous collectons la vieille vaisselle des habitants de Constance et mettons en place un poste de lavage mobile pendant l’évĂ©nement.» Le prochain marchĂ© aux puces se tiendra les 17 et 18 juin 2023.

www.konstanz-info.com/flohmarkt

Mobility: allonger la durée de vie des batteries des voitures

Les vĂ©hicules Ă©lectriques sont la promesse d’une mobilitĂ© plus respectueuse de l’environnement: ils ne produisent aucune Ă©mission directe et amĂ©liorent globalement le bilan CO₂ du trafic routier. Ils ont nĂ©anmoins un tendon d’Achille: les batteries lithium-ion, dont la fabrication gĂ©nĂšre beaucoup de CO₂ et qui doivent actuellement ĂȘtre remplacĂ©es tous les huit Ă  dix ans.

C’est ici qu’intervient le projet de recherche CircuBAT d’Innosuisse, agence de promotion de l’innovation. D’ici quatre ans, un modĂšle d’affaires durable et circulaire doit ĂȘtre mis en place pour les batteries lithium-ion des vĂ©hicules Ă©lectriques. Leur durĂ©e de vie doit ĂȘtre prolongĂ©e, leurs possibilitĂ©s de rĂ©utilisation doivent ĂȘtre Ă©tendues et des solutions trouvĂ©es pour optimiser leur recyclage. Mobility participe Ă  ce mouvement et recherche des possibilitĂ©s pour optimiser la durĂ©e d’utilisation des batteries: «Notre objectif est de connaĂźtre plus prĂ©cisĂ©ment la valeur rĂ©siduelle des batteries. Nous pouvons ainsi dĂ©terminer le moment le mieux choisi pour retirer une voiture de la flotte», indique Marco Piffaretti, expert en Ă©lectromobilitĂ© chez Mobility. Pour connaĂźtre les rĂ©sultats, il faut savoir faire preuve d’un peu de patience: «Tester des batteries prend du temps, car il faut saisir les rĂ©sultats des mesures de nombreux cycles de charge et de dĂ©charge. Â» Nous avons hĂąte d’en savoir plus!

www.circubat.ch

Participez à la journée de la seconde main le 24 septembre 2022

Aujourd’hui, seulement 2% des produits commercialisĂ©s en Suisse sont de seconde main. La journĂ©e nationale de la seconde main entend faire bouger les choses. En effet, une consommation durable est non seulement trĂšs intĂ©ressante et simple, mais n’est pas non plus sans effet. Chaque journĂ©e de la seconde main donne lieu Ă  la mesure des Ă©missions de CO₂ Ă©conomisĂ©es grĂące Ă  l’achat de produits de seconde main pendant cette journĂ©e. LancĂ©e par la boutique en ligne Ricardo, le rĂ©seau Circular Economy Switzerland, l’organisation myclimate et le journal gratuit 20 Minutes, la troisiĂšme Ă©dition de cette journĂ©e aura lieu samedi 24.9.2022. Consultez le site www.secondhandday.ch pour connaĂźtre les boutiques, marchĂ©s aux puces et bourses d’échange proposant une action spĂ©cifique ou un Ă©vĂ©nement particulier pendant cette journĂ©e.

Second-Hand shop

La version de ton navigateur n’est plus prise en charge

Mets à jour ton navigateur ou utilise une alternative. Nous te recommandons d’utiliser Google Chrome, Safari, Edge ou Firefox.