[Translate to Francais:]

Mobility Ă©lectrise Wil

Dans le cadre d’un projet pilote, Mobility a entièrement électrifié le car sharing à Wil. De plus, la ville offre un abonnement Mobility annuel à chacun de ses habitants. La commune poursuit des objectifs à long terme ambitieux.

13.04.2022

  • Mobility

Wil s’est fixé un objectif de taille: atteindre la neutralité climatique sur l’ensemble du territoire de la commune d’ici à 2050. Pour y parvenir, elle prévoit notamment différentes mesures dans le domaine de la mobilité. La ville offre entre autres actuellement à ses habitants un abonnement annuel à Mobility. Toute personne qui participe à l’opération «Wil teilt» (Wil partage) ne paye pas de frais de base pendant un an, mais seulement les coûts d’utilisation effectifs du car sharing. Magdalena Balogh, responsable grands comptes, ne peut que s’en féliciter: «Ensemble, nous poursuivons plusieurs objectifs: nous voulons réduire la circulation et le nombre de seconds véhicules sur nos routes tout en bénéficiant d’une liberté de se déplacer maximale sans obligations.»

Il s’agit donc de convaincre le plus grand nombre possible d’habitants de l’intérêt d’une mobilité partagée et, par là, de protéger l’environnement. La mesure remporte un vif succès: depuis que l’opération a commencé en septembre 2021 à Wil, le nombre d’abonnements Mobility est passé de 350 à plus de 600. En outre, 70 employés municipaux utilisent des véhicules électriques pour se déplacer dans le cadre de leur travail. Aussi Magdalena Balogh déclare-t-elle: «Nous sommes satisfaits des premiers résultats. «Il est possible que Wil devienne la première ville de Suisse à posséder une flotte Mobility entièrement électrique, de plus, nous n’enregistrons que des réactions positives de la part de nos utilisateurs.» Les mois passés ont montré qu’une «ville électrique» pourrait parfaitement fonctionner dès 2022. «Cela nous conforte dans l’idée que nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie.»

[Translate to Francais:] Wiler Stadtrat Andreas Breitenmoser und Mobility Key Account Managerin Magdalena Balogh an der Tankstelle von einem der 8 E-Mobility Car-Sharing Autos in Wil.
Andreas Breitenmoser, conseiller municipal de Wil, et Magdalena Balogh, Key Account Manager de Mobility, Ă  la station-service d'une des 8 voitures d'autopartage E-Mobility de Wil.

DĂ©couverte par soi-mĂŞme

Le projet pilote s’inscrit dans le cadre du programme Monamo Wil («Modellstadt fĂĽr nachhaltige Mobilität», soit ville modèle pour une mobilitĂ© durable) subventionnĂ© par l’Office fĂ©dĂ©ral de l’énergie. Les frais d’abonnement et la majeure partie de l’infrastructure de recharge sont pris en charge par les services techniques de Wil (TBW). Stefan Grötzinger, responsable du service Énergie de la ville et instigateur du paquet durabilitĂ©, dĂ©clare: «Pour la population de Wil qui possède un niveau de motorisation Ă©levĂ©, ce type d’offres est nouveau. «Nous sommes fiers d’être une ville modèle de mobilitĂ© durable.» Le programme MONAMO entrepris avec la prestation «mobilitĂ© Ă©lectrique pour tous» invite toute la population Ă  emprunter des chemins encore inexplorĂ©s. La ville a d’ailleurs optĂ© pour une approche «dĂ©couverte par soi-mĂŞme». Grâce Ă  des offres Ă  bas seuil, elle cherche Ă  aller au-devant des gens et Ă  leur montrer qu’un mode de vie durable peut ĂŞtre tout Ă  fait plaisant.

Des nouveautés des plus agréables

«Le car sharing électrique est parfait pour Wil et nous aide à réaliser nos objectifs climatiques ambitieux», déclare Stefan Grötzinger. Mais, cela ne veut pas dire que les choses seront simples. «La société zéro net ne sera possible que si nous changeons de comportement.» Et cela demande du temps. En outre, en particulier pour la population jeune, les offres doivent être abordables.
 

En matière de mobilitĂ© durable, Wil a non seulement recours au car sharing Ă©lectrique, mais a Ă©galement mis en place un bus Ă  la demande le soir qui se rend seulement dans les endroits oĂą l’on en a besoin. Il suffit aux noctambules de demander son passage Ă  une station virtuelle Ă  l’aide d’une application. Par ailleurs, un service de livraison Ă  vĂ©lo livre les courses au domicile des habitants et y rĂ©cupère les dĂ©chets recyclables. Enfin, les habitants de la ville peuvent emprunter des vĂ©los-cargos Ă©lectriques et des remorques de grande taille pour transporter de lourdes charges atteignant 140 kg. «Plusieurs facteurs doivent ĂŞtre rĂ©unis pour parvenir Ă  rĂ©aliser un projet ambitieux comme celui-ci, dĂ©clare Stefan Grötzinger, il faut des partenaires intrinsèquement motivĂ©s et un groupe de projet qui soit solide et fonctionne sur un mode allĂ©gĂ©.» C’est le cas dans tous les projets mentionnĂ©s.
 

Magdalena Balogh de Mobility n’a elle aussi que des compliments pour les partenaires du projet de la ville de Wil: «Il faut du courage et de la persévérance pour que des projets pionniers prennent leur envol. Ici, le scénario était aussi favorable que possible: nos stratégies similaires en matière de durabilité, une grande motivation et la vitesse record de mise en œuvre témoignent que nous fonctionnons bien ensemble.»

La version de ton navigateur n’est plus prise en charge

Mets à jour ton navigateur ou utilise une alternative. Nous te recommandons d’utiliser Google Chrome, Safari, Edge ou Firefox.